Archives pour l'étiquette théâtre

Les Terminales Maintenance au « Jardin des délices » …

Le jeudi 3 mars 2016, la classe de TMVA a assisté à la pièce « Le jardin des délices », production du Théâtre du jour, au théâtre jardin des délicesDucourneau, à Agen.

 

 

Dans le noir du théâtre…
Tim, un jeune homme d’une vingtaine d’années, veut connaître son identité et cherche à retrouver ses parents qu’il n’a pas connus. Il se fait recruter par un vieil aveugle dans sa troupe circassienne uniquement composée de monstres.
Au final, Tim retrouve ses origines grâce à l’aide des monstres qui finissent par l’accepter de façon définitive dans la troupe bien qu’il soit un homme « normal » sans difformité physique.

(source de l’image: site du Théâtre du jour)

Continuer la lecture de Les Terminales Maintenance au « Jardin des délices » …

Ducourneau: un théâtre à l’italienne

Le Vendredi 13 Novembre, notre classe de seconde TU s’est rendue en bus au théâtre Ducourneau à Agen, pour voir « Sganarelle » de Molière. L’occasion de découvrir un lieu d’exception.

theatre_interieur

Source de l’image: site infobox.fr
L’histoire d’un théâtre à l’ancienne
C’est un théâtre à l’italienne en forme de fer à cheval, la scène est légèrement en pente ainsi que les fauteuils d’orchestre situés devant la scène. Il est réputé être incombustible car il est en béton armé. Il a été construit de 1907 à 1908 sous le président Armand Fallières, originaire de Mézin. Et Alphonse-Pierre Ducourneau a fait un legs de 300 000 francs pour financer sa construction, une belle réalisation… mais pas au goût de tous !

La classe de 2° TU avec Mme Labazie

Quand les 2 TCI sont de sortie au théâtre Ducourneau

Vendredi 13 novembre dans l’après-midi, les élèves de la classe de 2tci ont assisté à la représentation de Sganarelle ou le Cocu imaginaire,  de Molière (de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin), mise en scène par Catherine Riboli.

Cette comédie de Molière créée en 1660, fut sa première pièce en vers et plus précisément en alexandrin. Jusqu’à sa mort, Molière l’a reprise 122 fois ! C’était aussi la pièce préférée du roi Louis XIV.
Quelle est l’intrigue de cette farce ?
Gorgibus veut forcer sa fille Célie à épouser Valère. Mais son cœur est déjà promis à Lélie, et bouleversée, elle s’évanouit dans les bras de Sganarelle. La femme de Sganarelle, qui –par hasard – assiste à la scène, pense que son mari la trompe. Puis, Sganarelle découvre à son tour sa femme admirant le portrait de Lélie…
La pièce est donc construite sur une série de quiproquos sur le ton de la Commedia dell’Arte.

sganarelleoularepresentation_3_2

Source de l’image: site oara.fr
Une mise en scène inattendue
Les spectateurs, installés autour de la scène, ont fait partie du spectacle ce qui a rendu la représentation originale : c’est à dire pleine de surprises, moderne par certains côtés et bien-sûr divertissante. En effet, le personnage de Sganarelle (dans un look 2015) s’est adressé directement au public en le faisant participer.
Nous avons beaucoup apprécié cette sortie qui nous a permis de découvrir le monde du Théâtre.

Classe de 2° TCI avec Mme Labazie