affiche film site cinema.jeuxactu.com

Certains l’aiment chaud: un film mythique

La classe de 1° SN s’est rendue le mardi 21 novembre, avec les terminales MV, aux Montreurs d’images à Agen pour y voir « Certains l’aiment chaud » (« Some like it hot »), un film américain de 1959 réalisé par Billy Wilder. Au générique, des vedettes: la célébrissime Marilyn Monroe, ainsi que Jack Lemmon et Tony Curtis. Ce film de deux heures en noir et blanc, en version originale sous-titrée, est considéré comme l’un des meilleurs de l’histoire du cinéma.

affiche film site cinema.jeuxactu.com

Image: site cinema.jeuxactu.com

Un film comique de gangsters
L’histoire commence avec un groupe de la Mafia qui, à l’époque de la Prohibition*, fait un trafic de boissoins alcoolisées pour une soirée appelée « l’enterrement de grand-mère ». Suite à cette soirée, les mafieux vont se livrer à un règlement de compte dans un garage de voitures. Les deux personnages principaux, Joe et Jerry, assistent au meurtre des « garagistes » et se font surprendre.

Pour fuir les mafieux qui ne veulent pas de témoins, ils décrochent une place dans un orchestre féminin et doivent se travestir en femmes. Tous deux ont très vite une forte attirance pour Sugar, musicienne naïve et sexy, et une rivalité va s’installer entre les deux amis.

Une agréable surprise
Avant même d’avoir vu ce film, nous étions très sceptiques. Allait-il nous plaire ? Un film de 1959, en noir et blanc et en VO, on a eu peur ! Mais nous avons finalement été agréablement surpris: le mélange des genres comique, action, film de gangster … fonctionne très bien. Le duo comique de Daphné et Joséphine (alias Joe et Jerry !) nous a régalés. Sans oublier la belle et tendre Sugar qui nous a éblouis par sa beauté.

MARILYN MONROE, UNE ICONE TOUJOURS VIVANTE !

affiche film n et b site ljpb.com

image siteljpb.com

Marilyn Monroe est née en 1926 à Los Angeles. Elle a été pin-up, actrice et chanteuse. Le film « Some like it hot » lui a valu le Golden Globe de la meilleure actrice de comédie. Elle est considérée comme la plus séduisante femme du cinéma.
Dans les années 60, de nombreuses rumeurs affirment que Marilyn serait la maîtresse de John Fitzgerald Kennedy, alors président des Etats-Unis. Elle a d’ailleurs fait sa dernière apparition publique et médiatisée en chantant « Happy birthday mister président » au Madison Square Garden.

Cet article est composé d’extraits de textes d’élèves de 1 SN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *